Les belles erreurs d’Isabelle Savoie à la Galerie Assomption
mercredi le 17 mai 2017
La Galerie Assomption accueille, en mai et juin, l’exposition d’Isabelle Savoie, Les belles erreurs. L’artiste peintre y expose une collection de dix tableaux. Il s’agit de sa première participation à la Galerie Assomption.

Madame Savoie présente des tableaux d’arts mixtes dans lesquels elle intègre le meilleur de divers médias et techniques. « Ils représentent des détours, des résultats imprévus en matière d’expérimentation de diverses techniques. Les accrocs dans cette exploration génèrent souvent les plus belles œuvres », affirme-t-elle.

Elle trouve sa source d’inspiration dans la photographie et se concentre sur l’environnement naturel et urbain. « Je suis attirée par la simplicité et la superposition des formes et des couleurs, précise Isabelle Savoie. Mon approche est spontanée et se fonde sur l’improvisation et l’expérimentation. Pour moi, l’art n’a pas de règles. Il doit favoriser l’émergence de l’individualité ».

Les œuvres qu’elle nous présente marquent un premier pas dans l’exploration de la photographie, de la numérisation et de l’utilisation des encres. « Je peins pour le plaisir, pour essayer de capturer des images fugitives qui jaillissent de ce que je vois autour de moi », de dire madame Savoie.

L’artiste peintre souhaite que le visiteur retienne l’importance de se laisser guider par la plume et le papier. « Tout le monde peut libérer son talent artistique. Il s’agit simplement de faire taire nos critiques intérieures et de nous laisser aller », conclut-elle.

Isabelle Savoie est née dans les Laurentides, au Québec. Elle habite Dieppe, au Nouveau-Brunswick depuis 2010.

La Galerie Assomption expose des tableaux d'art contemporain, moderne ou populaire, à caractère historique ou folklorique, ainsi que des sculptures et des photographies d’artistes professionnels canadiens. Six expositions, de deux mois chacune, y sont présentées chaque année. Elle est située au 770, rue Main, à Moncton, au rez-de-chaussée de l’édifice Place de l’Assomption.